Tout l'agenda

ALLERGIE SAISONNIERE

Voir l'image en grand

Santé

Du 09 mai 2018 au 31 mai 2018

Horaires : -

Tarifs : -

Le mois de mai avec ses nombreux jours fériés a débuté et les pollens de graminées ne semblent pas vouloir faire le pont, au contraire elles s'installent sur tout le territoire avec un risque d'allergie de niveau moyen à localement élevé. Les allergiques devront s'en méfier et bien anticiper leurs symptômes en prenant leurs traitements en amont et en restant très vigilants. Les premières quantités importantes sont prévues par le modèle de prévision de Météo France pour les jours à venir. Si les jours fériés ne viennent pas à bout des graminées, les averses orageuses en début de semaine pourront faire baisser temporairement les concentrations de pollens et soulager les allergiques.

Les pollens de bouleaux ont laissé la place aux pollens de chênes qui sont heureusement moins allergisants mais sont toutefois présents en grandes quantités sur toute la France avec un risque d'allergie de niveau moyen.

Le risque d'allergie sera plus faible pour les pollens de frênes, hêtres et platanes qui libèrent leurs derniers pollens de la saison dans l'air et dont le risque d'allergie ne dépassera pas le niveau faible. Les pollens de pin qui recouvrent nos voitures et nos fenêtres d'une couche jaune ne sont pas allergisants. Dans le Sud-Est, en plus des pollens de chênes qui sont aussi bien présents, ce sont les pariétaires et les oliviers qui font la loi avec un risque d'allergie faible à moyen.

Tout au long de ce mois de mai, les allergiques devront rester très vigilants et ne pas hésiter à consulter leurs médecins en cas de symptômes. Samuel Monnier, RNSA

PLUS D'info sur : Site Web

Les coordonnées

  • Adresse
    • 38160 Saint-Romans
Retour à la liste

Partage

 |